PEER GYNT
IBSEN / GRIEG
IMG_9986Peer Gynt Opera de Dijon Gilles Abegg
IMG_9986Peer Gynt Opera de Dijon Gilles Abegg

press to zoom
Trolls Opera de Dijon Gilles Abegg
Trolls Opera de Dijon Gilles Abegg

press to zoom
PeerGynt Opera de Dijon Gilles Abegg
PeerGynt Opera de Dijon Gilles Abegg

press to zoom
IMG_9986Peer Gynt Opera de Dijon Gilles Abegg
IMG_9986Peer Gynt Opera de Dijon Gilles Abegg

press to zoom
1/12

Création à l’Auditorium de l’Opéra de Dijon les 10, 11 et 12 mars 2014 

 

Direction musicale : Gergely Madaras

Mise en scène : Emmanuelle Cordoliani

Scénographie & costumes : Julie Scobeltzine

Chef de chant : Nicolas Chesneau

Chef de chœur : Mihály Menelaos Zeke

Piano : Maurizio Prosperi

Traduction : François Régnault

Décors réalisés en collaboration avec le Lycée des Marcs d’Or de Dijon 

Avec : Alban Gérôme, Julia Knecht, Philippe Lardaud,

Jean-Christophe Laurier et Bénédicte Lesenne.

En l’espace de 2 heures 30, séparées par un juste entracte, acteurs, chanteurs, chœurs et orchestre entraîne le public dans la traversée musicale de l’histoire de Peer Gynt.

La musique de scène de Grieg est donnée dans son intégralité et en plus des thèmes mondialement connus de cette partition, c’est l’occasion de découvrir de fameuses pages de mélodrames, de cantiques a cappella…
Le texte d’Ibsen est réduit à très vital minimum afin de rendre lisible l’Odyssée de Peer, entre merveilleux, étrange, fantastique, triste réalité et permanente affabulation.

Devant l’orchestre, l’improbable défilé de villageois danois hauts en couleur, de tout le gratin de l’infrasociété obscure des trolls, de trois légères filles des champs, d’une kyrielle de femmes orientales à l’exotisme composite, d’une statue qui chante, d’un naufrage en mer, d’une procession de Pentecôte et des plus belles retrouvailles amoureuses de l’histoire du Théâtre.

A moins que tout cela ne soit que songe, ou bien mensonge…