Un gros jardin #7

Père: mot de quatre lettres dont la graphie peut sembler étrang(èr)e. Personne dont la fonction, si elle est pervertie, induit le besoin de se cacher disparaître renaître à quarante ans. La plaie béante.

Papier de la mignonne: si la petite fille est sage, on emballe les sandwiches dans ce papier argenté qui donne des frissons partout si l’on pense à le croquer.

Sac à dodo: sorte de queue de sirène qui oblige les petits frères à mettre au point une technique de Sioux pour descendre les marches. Arrivée reconnaissable au glissement alternatif du tissu matelassé sur le carrelage froid.

Rambarde: Délimitation d’étage qui permet l’accrochage sauvage de tout vêtement encombrant, mais aussi de se faire rambarder par les griffes du chat qui passe attaquant les mains qui s’y promènent.

Thuya: nom très exotique qui impose les limites du royaume extérieur. Éternelle source de conflit avec les voisins qui font beugler Les Walkyries quand les enfants s’amusent trop.

Lino: surface dont on peut fixer très rigoureusement grain et motifs lorsque l’on est allongé dans les bras de Mémère qui chante sa berceuse linoléumique: « câlin, calinette, câlin, ca-lino ». Sur l’air de « dodo l’enfant do » qui n’est pas moins sibyllin.

Paltot: version briarde de n’importe quel variante du vêtement qu’il faut absolument enfiler avant de sortir. S’emploie principalement dans l’injonction non moins briarde: « mets ton paltot! ».

Madeline

Mamyrinthe/Papyrinthe : Lieux uniques peuplés d’animaux fabuleux – chiens, chats, lapins, vaches, poissons rouges, ours en peluche – et qui existent pour l’éternité. Que chacun porte en soi. Situés dans une zone difficile d’accès, à l’abri des journalistes et des photographes, des pères et mères et des institueurs. Où chacun peut y développer sa passion, toujours encouragée : marcher au plafond, attendre les hirondelles, élever des arcs-en-ciel, parler aux murs, écrire son premier roman sur la buée des vitres, collectionner les cailloux, les plumes, les bulles de savon-Mini Mir et les cadeaux Bonux, tricher aux cartes routières, se pendre aux casseroles, faire tourner les tables, inviter l’écho qui répond toujours présent, faire valser les crêpes et fondre des morceaux d’hiver sur le poêle à bois, jouer à la cocotte-minute ou à la Vache-qui-rit, s’étouffer de gaufrettes hilarantes, se peindre les ongles couleur pétale de géranium, attendre le prince charmant qui arrive toujours sur les coups de quatre heures : choco ou à la fraise ?

 

Aéromorts : Lieux de partances et d’arrivées toujours retardées d’où les avions déconnent.

 

Arpèges :  Légume de printemps particulièrement apprécié des musiciens . Se consomme en potage ou en entrée froide agrémentés d'une sauce vinaigrette.

 

Les Ça suffit : Racines blanchâtres servies en gratins à la béchamel et peu appréciées des enfants.

 

I's'tait caché : petit pavé de viande très apprécié des enfants mais timide, parfois retrouvé sous une frite . Un américain, Macdonald, a réussi à le coincer entre deux tranches de pain.

 

Flanfaron : Mi flan, mi far, se croit inattaquable sous sa pellicule de caramel dur.

 

Paon-perdu : Oiseau rare et coriace qui s'attendrit lorsqu'il est trempé dans du lait chaud. On recueille alors précieusement les yeux qui surnagent pour en agrémenter les chapeaux.

 

Radiateurs : féroces combattants antiques ayant réussi leur reconversion professionnelle.

 

Collines : lieux où les musiciens, les comédiens se préparent.

 

Le mystère de police : cadre de la Police nationale, il dirige, gère ses équipes, pilote les opérations. Sans jamais se montrer.

 

Funiculaire : 5ème et le plus petit des doigts de la main. 

 

Donner son essence : mettre au monde.

 

Jumeau : garçon regardant à travers des jumelles.

 

Chaussettes : maisons pour les pieds.

 

Aspirateur : appareil bruyant servant à ranger la poussière.

 

Tripoter : tenir deux aiguilles et les manier savamment avec de la laine pour faire des pulls, des écharpes, des chaussettes. Le tout tripoté main, bien sûr !

 

Jour fermier : jour béni où tout le monde se repose à la campagne. Le dimanche est, en général un jour fermier.

 

Hosties : espèces de chips servies le dimanche sur les coups d’onze heures, avec un bon coup de rouge.

 

Le bal du ciment : réunion amicale où tout le monde est ému et a du mal à engager la conversation. 

Françoise Durif 

 

 

Guéments : sorte de guêtres portées par les clowns.  " sur le coeur d’un clown dans ses guéments"

 

Type : monsieur. Mot grossier dont l’usage est réservé à mon père. Synonymes : imbécile et bonhomme,  autres mots grossiers à éviter de la même façon.

 

Descendre : conduire quelqu’un à la cave.  " Je vais le descendre"

Shirin Rooze

Association Café Europa

SIRET 804 283 737 00018

Licences d'entrepreneur de spectacles 2-1054568 & 3-1054575

7, rue de la Barre

58000 Nevers